Date d'arrivée Date de départ
Réserver maintenant !
L'Hotel Particulier Béziers

Une 2eme vie pour la Belle endormie !

Il était une fois…Mme Carolina KAYSER, épouse bien aimée d’un riche brasseur alsacien.

Mme Kayser originaire du midi et nostalgique de sa région natale souhaite faire découvrir le Midi, à sa fille Marie Emma alors âgée de 14 ans. Elle convint alors son mari de venir s’installer au pays du vin, dans cette ville très en vogue et dont tout Paris parle en cette fin du 19ème siècle : Béziers .

C’est ainsi qu’arrive la famille KAYSER en 1892, date à laquelle ils acquierent une grande parcelle en limite extérieur de la ville de Béziers, dotée d’une source d’eau , indispensable source d’énergie à cette époque. Fils de brasseur et convaincu que cette région viticole si dynamique peut aussi faire de la bière, Mr KAYSER décide d’y installer une brasserie (actuel n°65 de l’avenue du 22 Août) et d’y construire sa maison d’habitation (actuel numéro 65bis ).C’est ainsi que la rue qui lui fait face prendra naturellement le nom de « rue de la Brasserie »…et le gardera malgré la disparition de la brasserie.

Le succès fut au rendez vous. Les époux Kayser et leur fille s’intègrent parfaitement à la vie mondaine biterroise, mènent grande vie et reçoivent beaucoup !

La maison sera ainsi construite avec les plus beaux matériaux et l’organisation intérieure de la maison, parfaitement conservée encore aujourd’hui, témoigne de cette vie bourgeoise aisée. Au Rez de chaussée, 2 magnifiques Salons de Réception et un boudoir pour « Madame » lorsque « Monsieur » reçoit ses amis chasseurs dans son « Cabinet de chasse »….Trois somptueux appartements au 1er étage pour chaque membre de la famille ( leurs initiales ornent d’ailleurs toujours la façade de la maison : M et E pour Marie Emma , F pour Frederic et C pour Carolina, …) et 5 chambres au 2 eme étage pour les domestiques dont la chambre plus importante -avec fenêtre à double battant pour le majordome et sa femme la gouvernante.Les simples « domestiques» devant se contenter d’une petite chambre… et d’un œil de bœuf !

Le bonheur fut cependant de courte durée puisque Mme Kayser décédera en 1913 et de chagrin, son mari la rejoindra en 1914….il y a 100 ans !

Clin d’œil du destin ou heureux hasard en cette année 2014, c’est une nouvelle vie que nous avons souhaité insuffler à cette belle et magnifique maison en la réveillant d’un long sommeil .

Le challenge était cependant ambitieux : conserver et respecter l’âme du lieu, tout en la mettant au service des ses hôtes dans le confort et les technologies du 21ème siècle ! Un vrai défi que de formidables artisans de la région, amoureux de leur métier et de leur patrimoine, ont bien voulu lui relever  avec nous.

Il ne vous reste plus qu’à venir la découvrir… le temps d’un thé, ou le temps d’une nuit !

Soyez les bienvenus !

NB Que les anxieux se rassurent :les « chambres de bonnes » n’en sont plus , les greniers sont devenus « Suite » et les « Salons » sont simplement restés… des Salons !

L’équipe de l’Hôtel Particulier !

Ce sont les petits details qui font les grands Hotels !

Share on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInPin on PinterestEmail this to someone
Ecrit par Chrystèle. Hotel Particulier Béziers le 5 12 2014 dans Evenements